Pages Navigation Menu

Luxe, Lifestyle, Mode, Déco, Design, High-Tech

Les boxers King Dagobert

Les boxers King Dagobert

Nichée au cœur de la France en la douce ville d’Orléans, King Dagobert est une nouvelle ligne de sous-vêtements masculins – 2 mois, donc c’est tout frais – exclusivement créés pour privilégier bien-être et confort. L’idée est, de prime à bord, un peu « culottée » mais les boxers produits par cette petite entreprise semblent plus que prometteurs ! Ce nom est un clin d’œil à la fameuse comptine de notre enfance qui illustre ainsi à merveille l’esprit décalé propre à la marque.

King DagobertSur fonds de références historiques et médiévales, King Dagobert s’affirme dans une modernité et une esthétique d’aujourd’hui.

 

Les boxers de chez King Dagobert

Afin de procurer un réel confort, les créateurs de ces boxers ont opté pour les meilleures étoffes faites d’un mélange coton et élasthanne. Le toucher soyeux et les propriétés anti-pilling en feront un véritable compagnon du quotidien. La gamme actuelle se décline en huit couleurs originales: du Noir de Liège à l’Indigo en passant par le Sang de dragon, …

Il est à noter, toutefois, que toutes les pièces sont entièrement monochromes : de l’élastique au tissu jusqu’au fil de montage. Chaque boxer  homme est marqué du sceau royal : une griffe placée à l’extérieur sur le dos afin de ne pas omettre d’enfiler sa culotte à l’endroit. De plus, chaque pièce est marquée du sceau royal : une griffe placée dans le dos afin de ne pas omettre de porter ses dessous à l’endroit.

 

King Dagobert ?

King Dagobert est né d’un brainstorming autour d’un apéritif un soir d’été entre Valérie-Anne Delaidde – qui possède depuis 2008 sa ligne de prêt-à-porter féminin éponyme- et de  son compagnon de longue date, Jean-Baptiste Vidal, qui met à profit toutes ses qualités organisationnelles et qui, en tant qu’homme, a un regard concerné et apporte la « masculine Touch« . Tous deux partagent cette volonté d’œuvrer pour la reconnaissance du savoir-faire et du travail bien fait. Et malgré ce marasme économique, ils demeurent convaincus qu’il reste encore une place pour l’initiative.

Commercialisé pour le moment uniquement sur le site officiel de King Dagobert pour la modique somme de 12 €cu (pas de jeux de mots sur ecu et boxer, svp), ces boxers sauront ravir le cœur des preux en quête d’une seyante « coquille » en provenance du royaume d’Orléans capable de séduire toute damoiselle soucieuse de l’esthétique de son galant.

Alternative Text Historien de l'Art, Archéologue, Agrégé de l'Enseignement Secondaire Supérieur, Etudiant en techniques infographiques 3D, Webdesigner, photographe amateur et rédacteur principal de Pleasureblog, je suis passionné par le Design, la Décoration, l'Artisanat et les objets High-Tech.