Pages Navigation Menu

Luxe, Lifestyle, Mode, Déco, Design, High-Tech

Casque HiFi STUDIO DJ GD Audio

Casque HiFi STUDIO DJ GD Audio

On a des fois la chance de pouvoir profiter d’une très belle offre sur le net, et ce fut mon cas en choisissant le casque HiFi STUDIO DJ GD Audio. Je voulais étoffer mon cheptel de casques Hi-Fi et en voyant ce casque sur ebay, j’ai directement flashé. En analysant la fiche du vendeur, j’ai vu qu’il était situé en Belgique, et je me suis empressé de lui poser diverses questions sur ce matériel, conversation qui m’a séduit vu l’offre : vous le testez, si pour la moindre raison il ne vous plaît pas, on vous rembourse le casque et les frais de port. Un grand merci à Gregory Diamant de chez GD Audio dont les conseils sont vraiment très bons.

Je ne m’attendais pas à un son détrônant si facilement mes Grado SR80, le tout avec une finition cosmétique digne de ce nom et à un tout petit prix (c’était le deuxième en vente par GD Audio).

GD Audio

GD Audio est une société belge spécialisée dans les systèmes Hi-Fi Hig-End avec pour philosophie principale de développer des produits aussi performants qu’esthétiques et particulièrement en ce qui concerne l’installation spécifique d’enceintes de haute qualité en fonction des spécificités morphologiques des pièces d’écoute tout en essayant de les rendre abordables aux passionnés.

Casque HiFi STUDIO DJ GD Audio

En cherchant un peu sur le net, on se rend compte que ce casque Hi-Fi est en fait un excellent rebrand du casque chinois Kinden B7 (mais le fournisseur me l’avait dit dès le début, donc aucune surprise et parfaite transparence de la provenance de ce matériel : vraiment très honnête) et GD Audio a vraiment eu du flair de dégoter cette petite merveille ! De l’aluminium, du cuir et du bois : solide, confortable et un son qui n’a rien à envier à son allure !

La construction

Pas de pièces plastiques mobiles, que de l’aluminium et du cuir High End Protein. L’arceau est vraiment un très bel exemple de solidité et son cuir avec mousse à mémoire de forme vous fait rapidement oublier les 300gr du casque. Ce dernier se règle à l’aide de glissières crantées qui sont assez précises et dont la rétention est, en ce qui me concerne, parfaite à mon goût.

Les cups en bois plein (les miennes sont vernies) et garnies du logo de la marque, quant à elles, peuvent pivoter latéralement et verticalement pour mieux s’adapter à votre morphologie. Elles sont chacune munies d’une prise jack pour y brancher le câble (2m de long, droit et bien épais gainé de caoutchouc qui fleure bon la solidité) du côté qui vous convient le mieux et sont garnies de pads du même cuir que l’arceau, perforés et rembourrés également de mousse à mémoire de forme (dès le premier jour je l’ai gardé plusieurs heures sur la tête et autant l’arceau que les pads sont de très grande qualité).

Les drivers, quant à eux, font une taille de 50mm, possèdent un coating titane (certains modèles de ces casques utilisent un coating de berylium) et sont inclinés vers vos pavillons à l’intérieur des coques en bois. Je vous laisse regarder les spécifications, ce sera sans doute plus parlant :

Speaker diameter : 50 mm
Impedance : 16 Ohm
Speaker material : Titanium
Sensitivity : 106dB
Frequency Range 20-20000 Hz
Max Power 1000mW

Vu son impédance, ce casque est très facile à driver, même sur un smartphone, mais vu sa taille et son poids, il est préférable de l’utiliser dans une lounge chair en cuir bien confortable, relié à un ampli de qualité, c’est pourquoi je ne parlerai pas de l’absence de télécommande sur le câble, ni même d’isolation : j’écoute la musique en travaillant à mon bureau ou en me relaxant dans un fauteuil, et c’est purement un plaisir égoïste qui me vide la tête, donc je ne me balade pas avec des écouteurs sur les oreilles.

Le son

Voici la partie la plus importante, et les tests sont menés sur un Little Dot I+ avec OPA Burson V5i (oui, ce n’est pas l’OPA de base, si vous ne connaissez pas, cherchez ce qu’on en dit et vous verrez que c’est l’un des meilleurs OPA actuel au format DIP8), valves Voskhod VE OTK 1958 et Mullard 8161 (anglaises des années 70 avec le grand bouclier, comme ça pas d’erreur à ceux qui se posent la question de savoir si ce sont les bonnes) relié à ma station de travail par un DAC HRT Music Streamer II avec câble USB de qualité audiophile et j’utilise Deadbeaf comme player audio, configuré sur les drivers ALSA de Linux (kernel temps réel) en Bitperfect (aucun passage du signal par l’equaliser logiciel de l’OS). Les fichiers de test sont soit des DSD, des FLAC ou des MP3 320kbps 48Khz au minimum.

Je vais être direct : lors du premier essais, j’étais avec des valves Voskhod sur mon ampli casque et le son était très aigu (un peu trop), mais sans aucune sibilance. Bien que le casque soit de type fermé, le soundstage est vaste, les médiums sont bien présents (les voix féminines sont à l’honneur tant en rock, pop ou opéra : l’air de la traviata prend vraiment vie et que dire des chansons du chœur de l’armée rouge). Les basses sont détaillées sans vous heurter les tympans. Pour tout dire, concrètement, je n’écoutais plus trop de house ni de trance à cause des basses, mais ce casque me réconcilie avec ces genres musicaux, car les basses sont profondes et détaillées sans vous saturer les esgourdes. La séparation des instruments est correcte et l’immersion vous fait parfois dresser les poils sur les bras.

Afin de réduire la puissance du spectre des hautes fréquences, j’ai remplacé rapidement les valves de mon amplificateur par des valves plus chaudes (les Mullard 8161), pour que l’écoute soit moins fatigante et le son était parfait.

Je vous rassure directement, ce problème d’aigus trop puissants disparaît après un bon rodage de ce casque, qui se fait très rapidement en ce qui concerne les aigus : 4h de pink noise non-linéaire en boucle (à mon avis la rigidité du drivers à base de titane y est pour quelque chose). Le soundstage gagne alors en profondeur tandis que les aigus sont mieux définis, même avec mes valves Voskhod.

Depuis déjà pas mal de temps je restais scotché à mes Grado SR80 que je trouvais très claires … après mes séances d’écoute avec le GD Audio, je repasse aux Grado qui me paraissent plus polis et présentant un sound stage moins large. A chaque casque sa sonorité et je ne vais pas dire que je préfère plus l’un que l’autre, car j’ai beaucoup de plaisir avec chacun d’entre-eux : Grado, Sennheiser, B&W, Beyerdynamic, Stax, Shure, B&O, … Mais ce casque me procure plus de plaisir que certains que je possède déjà !

Que ce soit du rock, du classique, de la trance ou un bon film, ce casque délivre un son vraiment de très haute qualité, très détaillé avec un soundstage bien large et une séparation des instruments délicate tout en ne vous écroulant pas sous des basses trop lourdes mais bien définies : un must-have qui se drive facilement et en dessous de la barre des 100€, cette expérience de casque audiophile chinois me donne envie de recommencer l’expérience avec les écouteurs de la marque MSUR (N650 et N550) ! Je n’ose imaginer ce que deviendrait ce casque entre les mains expertes de Spirit Labs … d’autres reviews de casques vont suivre (DT700, DT800 et Mitchell & Johnson GL2), mais retenez bien celui-ci, car il est vraiment de très bonne qualité en terme de construction et de sonorité !!!

N’oubliez pas que de bons écouteurs se rodent quelques heures (entre 30h et 100h) avant de les utiliser en utilisant un Pink Noise en boucle à un certain volume, ça change tout (cherchez sur le forum de Head-Fi, vous en trouverez de mathématiquement correctes avec des fréquences non-répétitives) et aussi toutes les 2h à 5h de rodage le passage d’un programme de démagnétisation genre DENSEN De Magic (3 minutes de son qui remettent comme il faut le magnétisme des aimants … ça marche vraiment).

 

Tags :

 
Alternative Text Logisticien de Recherche, Historien de l'Art, Archéologue, Agrégé de l'Enseignement Secondaire Supérieur, Infographiste 3D et motion design, Webdesigner, photographe amateur et rédacteur principal de Pleasureblog, je suis passionné par le Design, la Décoration, l'Artisanat et les objets High-Tech.

4 Comments

  1. Bravo. Un article complet, indépendant et instructif. Certains veulent produire, d’autres veulent communiquer… Tous avec le souci de mieux faire pr le plus grand plaisir de tous.

    • En tous les cas, encore merci Gregory de m’avoir conseillé ce casque. Je parle dans l’article que j’aurais aimé voire Spirit Labs en modifier un … il l’ont fait et il a été vendu cette semaine sur ebay :p, peut être montrer les images des modifications apportées au constructeur, histoire de le rendre encore plus exceptionnel, voire contacter spirit labs !

  2. …. Je reviens sur un point de détail. Les produits Gd Audio sont pour tous….. Et ce avec le labeur de passionnés. Low cost mais high quality en reproduction sonore. Merci

    • les news de GD Audio seront toujours les bienvenue sur pleasure blog ;-) c’est aussi l’esprit de ce site.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *