Pages Navigation Menu

Luxe, Lifestyle, Mode, Déco, Design, High-Tech

Eberhard & Co. au Baselworld

Eberhard & Co. au Baselworld

Chaque année à Baselworld, les mots clés du lexique horloger sont sur toutes les lèvres : “vision”, “valeurs”, “authenticité”, et – plus que tout autre – “passion”. Depuis 2012, c’est « iconique » qui est à la mode. Mais qu’est-ce qu’une montre iconique ? Et pourquoi est-il si important pour une marque de compter un modèle iconique dans ses collections ? Parce que tout est question d’identité et de capacité à être identifié. Le nom d’une marque doit évoquer un design exclusif et reconnaissable entre mille.

On peut donc être tenté de croire que, pour lancer une montre iconique, il suffit aux marques de présenter une montre au design si innovant et original qu’elle ne peut être confondue avec aucune autre sur le marché. Malheureusement, ce n’est pas le cas, car le véritable enjeu est de s’inscrire dans la durée et non de surprendre la curiosité des consommateurs avec des modèles qui font le buzz une saison mais passent vite de mode.

En horlogerie, les véritables icônes ont généralement un style discret et – surtout – une finalité technique. Car si un boîtier original peut marquer durablement les esprits et se décliner en de multiples versions pour former une collection, réussir à créer un cadran iconique est autrement plus difficile. Il est en effet question d’esthétisme et de technique, car c’est du dessin du cadran que dépend la conception du mouvement.

On en trouve un exemple dans les rééditions du modèle icône d’Eberhard & Co. Cette Maison, qui fabrique des chronographes de poignet depuis 1919, est l’une des rares marques horlogères suisse fondées à la fin du 19ème siècle ayant survécu à la crise du quartz de la fin des années 70.

Eberhard marqua le début du 21ème siècle en introduisant le Chrono 4, le seul chronographe au monde muni de 4 compteurs alignés – au lieu de la configuration triangulaire traditionnelle à 3 compteurs -, offrant ainsi une lecture simple et pratique du temps de gauche à droite : minutes, heures, 24 heures (pour savoir si l’on est le jour ou la nuit) et la petite seconde. Le Chrono 4 indique également la date dans un guichet à 12 heures.

image007

La disposition des cadrans, les finitions et la couleur des aiguilles, donnent à la montre des allures de tableau de bord, immédiatement reconnaissable aux yeux des connaisseurs de part le monde.

Rapidement devenu le best-seller de la marque, le Chrono 4 a fêté ses 10 ans en 2011 avec une édition limitée en titane de 46mm de diamètre, étanche à 200 mètres. Une autre version présente un boîtier tonneau dont le mouvement a subi une rotation à 90° pour aligner les 4 compteurs à la verticale, la couronne étant positionnée à 12 heures et la date à 8 heures.  Ce modèle est doté d’un volet métallique invisible qui protège la couronne et du système de sûreté Déclic, qui empêche la boucle déployante de se desserrer ou de s’ouvrir inopinément (brevets déposés).

Le mouvement automatique est équipé du dispositif Eb 250. Développé par les techniciens de la Maison Eberhard & Co., il apporte de substantielles modifications au calibre ETA 2894, qui a atteint la quasi perfection en quelques 50 ans.

Eberhard & Co. c’est aussi :

La collection 8 Jours 8 jours de réserve de marche dans un style classique intemporel (brevet déposé).

La collection Extra-fort montre née dans les années 40, solidement installée au cœur du segment sport-chic depuis le début du nouveau millénaire.

La collection Gilda féminine, raffinée et intelligente. Tout ce dont une femme contemporaine peut rêver.

La collection Tazio Nuvolari dédiée au plus grand coureur automobile de tous les temps.

Alternative Text Historien de l'Art, Archéologue, Agrégé de l'Enseignement Secondaire Supérieur, Etudiant en techniques infographiques 3D, Webdesigner, photographe amateur et rédacteur principal de Pleasureblog, je suis passionné par le Design, la Décoration, l'Artisanat et les objets High-Tech.