Pages Navigation Menu

Luxe, Lifestyle, Mode, Déco, Design, High-Tech

La feuille de pierre naturelle envahit nos murs

La feuille de pierre naturelle envahit nos murs

À l’occasion d’une de mes pérégrinations fiévreuses sur la toile, je suis tombé sur un ovni des revêtements muraux que le hasard n’avait encore jamais daigné porter à mon attention : la feuille de pierre. Immédiatement, j’ai songé au stone paper et à son petit frère français, le paper stone, plébiscités par les entreprises d’impression et de papeterie en quête de renouveau écoresponsable. Mais en réalité, le concept va bien plus loin, puisqu’il s’agit d’utiliser la feuille de pierre à des fins décoratives dans notre habitat.

La feuille de pierre

L’atout séduction de la chose, c’est que la feuille de pierre est véritablement composée de pierre naturelle, ni reconstituée ni agglomérée. Il ne s’agit nullement d’une imitation, d’un effet ou d’une énième stratégie marketing hasardeuse orientée greenwashing. Elle garde donc la texture caractéristique et le toucher de la pierre, les inconvénients de poids, de coût et de transport en moins.

La fabrication repose généralement sur du mica ou de l’ardoise qui, grâce à leur structure feuilletée, se prêtent facilement à l’extraction de fines strates. Cette pellicule minérale, d’une épaisseur inférieure à 1mm, se voit ensuite superposée à un support composite (fibre de verre et résine). On obtient alors une feuille de grandes dimensions, extrêmement légère et flexible, à même de s’adapter aux configurations spatiales les plus farfelues (courbes, voûtes, etc.).

Le choix de teintes est plus étendu qu’on ne pourrait le penser de prime abord. Je trouve particulièrement touchantes les légères variations de couleurs et de veinures d’une feuille à une autre : l’occasion de nous rappeler que toute pierre-mère issue du royaume de dame Nature est d’une éclatante unicité. De quoi donner un cachet incomparable à son lieu de vie tout en fantasmant un retour à l’état sauvage…

La pose de la feuille de pierre

Étonnamment robuste malgré sa légèreté, la feuille de pierre convient aussi bien à une utilisation en intérieur qu’en extérieur.

En intérieur, elle se prête fort bien à un placage sur les murs, mais également sur le mobilier, voire sur le sol (bien que son destin premier ne soit pas de résister aux martellements quotidiens de nos chaussures). La feuille de pierre étant étanche, elle est également adaptée à une installation dans les pièces humides (salle de bain, cabine de douche, cuisine) et même sur les façades extérieures.

Dans les faits, sa mise en place est un jeu d’enfants : nul besoin d’être un bricoleur aguerri. Elle adhère à une grande variété de supports (notamment le plâtre, le bois, le carrelage, la céramique ou le ciment), auxquels elle se fixe grâce à une colle epoxy-polymer ou polyuréthane. Les feuilles de pierre étant livrées dans de grands formats rectangulaires, il convient de les découper aux mesures exactes du support (un bon cutter fait très bien l’affaire ou, pour les plus téméraires, une scie circulaire). Le dos de la feuille est enduit de colle, puis positionné directement sur la surface. Après un temps de séchage minimum de trois à quatre heures, on termine par un traitement hydrofuge pour faciliter l’entretien futur du revêtement. Pour une pose effectuée dans les règles de l’art, le recours aux services de professionnels de la feuille de pierre semble tout indiqué.

Alternative Text Logisticien de Recherche, Historien de l'Art, Archéologue, Agrégé de l'Enseignement Secondaire Supérieur, Infographiste 3D et motion design, Webdesigner, photographe amateur et rédacteur principal de Pleasureblog, je suis passionné par le Design, la Décoration, l'Artisanat et les objets High-Tech.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *