Pages Navigation Menu

Luxe, Lifestyle, Mode, Déco, Design, High-Tech

Poivrier Peugeot : le must-have

Poivrier Peugeot : le must-have

Pour le commun des mortels, un poivrier ou plus communément appelé  moulin à poivre, semble un ustensile de cuisine plutôt banal, mais savez vous que le brevet de cette invention est tout droit sorti du fertil esprit de la famille Peugeot. Les épices étant très variées, Peugeot a développé un mécanisme spécifique pour chacune d’elles (poivre, sel, piment, guérande, muscade, piment), ainsi, elles peuvent libérer le meilleur de leur arôme.

Peugeot Peugeot

Posséder un moulin Peugeot, c’est posséder une part du savoir faire industriel historique et culinaire français.

Historique des moulins Peugeot

Le café fut introduit en France au 17e siècle. A cette époque, il était moulu dans les moulins à grains qui ne dégageaient pas toujours une mouture correcte pour obtenir un bon café. Les seuls moulins réellement prévus à cet effet venaient de Turquie où le café était consommé depuis longtemps; mais ils étaient très rares en France.

Au 18e siècle apparaissent les premiers moulins en 2 parties : le fût avec le mécanisme et la base constituée d’une caisse en bois avec un tiroir. Cette forme évoluera au fil des années mais le principe restera le même.

Peugeot

L’aventure industrielle de Peugeot naît d’une fonderie d’acier installée dans un moulin à grains reconverti. Elle sera rapidement abandonnée pour une activité plus rentable, le laminage à froid, dont un brevet est déposé en 1818. Cette dernière débouche sur la fabrication d’objets manufacturés, des scies et des mécanismes d’horlogerie. Succès et prospérité sont au rendez-vous grâce à la qualité des produits, qui sont déjà exportés. Cette dernière sera symbolisée par l’emblème du lion.

Peugeot se lance dans une diversification tous azimuts. La production embrasse une multitude d’outillages et de produits, qui représentent tous les métiers manuels du siècle. En 1840, la firme passe de l’atelier à la cuisine avec le premier moulin à café. Il sera fabriqué jusqu’en1975 après être devenu électrique dès le début des années trente. Le célèbre moulin entre également chez les professionnels, dans les épiceries et les cafés. Dans son sillage, suivra le moulin à poivre. Pratiquement inusable grâce à un système de taillage breveté, il est encore produit aujourd’hui après avoir été diffusé dans le monde entier à des millions d’exemplaires.

Peugeot et la mouture

Avec les moulins Peugeot, la mouture est une question de goût et de plat. En effet, il est question de goût personnel mais certains plats nécessitent du poivre ou du sel concassé, et d’autres du poivre ou du sel finement moulu. Ainsi, on utilisera une mouture plus fine pour une sauce délicate ou un mélange de crudités et une mouture concassée pour un steak ou pour la préparation d’un foie gras. Pour ce faire, Peugeot a breveté le système u’select avec lequel il suffit de tourner la bague placée à la base du moulin et de sélectionner l’une des positions, chacune correspondant à une mouture précise. Plus vous tournez la bague, plus la mouture est fine.

Peugeot Peugeot

Que vous souhaitiez un moulin classique ou moderne, manuel ou électrique, vous en trouverez toujours un à votre goût chez Peugeot. De plus, les mécanismes Peugeot bénéficient d’une garantie à vie.

 

Tags :

 
Alternative Text Logisticien de Recherche, Historien de l'Art, Archéologue, Agrégé de l'Enseignement Secondaire Supérieur, Infographiste 3D et motion design, Webdesigner, photographe amateur et rédacteur principal de Pleasureblog, je suis passionné par le Design, la Décoration, l'Artisanat et les objets High-Tech.

One Comment

  1. Français d’origine, en Australie depuis 1975 . C’est avec étonnement qu’un jour un australien m’a fait remarquer que Peugeot a fabrique des moulins a poivre en plus de la production des voitures. En revenant chez moi j’ai regarde un moulin que j’avais acheté dans un marche, regarde en dessous et vu la marque « Peugeot « gravée. Acheté donc en 1975 dans un marché de seconde main, ce poivrier a certainement 47 a 50 ans d’age.
    Il fonctionne parfaitement en gardant dans l’ idée que je tourne « la tète » dans le sens des aiguilles d’une montre seulement … ce faisant les dents restent centrées et ne se rencontrent jamais restant affutées jusqu’à ce jour… Pourquoi? en faisant des mouvements aller-retour le centre peut aller frôler et meme toucher les dents circulaires car le « retour » permet quelquefois de faire échapper le poivre que d’une partie du mécanisme qui devient alors « décentré ».
    Je suis heureux de mon poivrier, le remplissant du bonne qualité de poivre. Personne d’autre ne le touche – C’est MON POIVRIER.
    Mon francais est devenu pauvre mais je me defends d’ecrire en « franglais » et j’espere que je me suis fait comprendre.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *