Pages Navigation Menu

Luxe, Lifestyle, Mode, Déco, Design, High-Tech

Le retour de la Norton commando

Le retour de la Norton commando

La Norton Commando est de retour. La moto mythique d’une époque se remet au goût du jour. Comme ce site est dédié à ce qui fait plaisir, je me dois de vous parler de la nouvelle Norton Commando 961 en passant par son illustre prédécesseur.

 

Historique de la Norton Commando

La première Norton Commando fut présentée en 1967. Elle resta au catalogue jusqu’en 1977 où elle cubait à 850 cc et développait 65 ch. Au Royaume-Uni, elle remporta la distinction de « Machine de l’année » pendant 5 années, de 1968 à 1972.

Tous ceux qui ont lu les BD du Joe Bar Team se souviennent de Jean Manchzeck et de sa Norton Commando avec laquelle il se tirait des bourres d’anthologie avec Edouard Bracame, Guido Brasletti et Jean-Raoul Ducable.

En 1999, Norton est racheté par Kenny Dreer qui développe la Norton Commando 952. En 2008, Norton est racheté par Stuart Garner qui poursuit le développement de la prochaine Commando.

 

Les nouvelles Norton Commando

La nouvelle Commando est déclinée en 3 versions sur une base commune :

  • La Commando 961 SE : édition spéciale limitée à 200 exemplaires en coloris noir et or avec plein de « special parts » dont du plusieurs en carbone (15.995 £).
  • La commando 961 Cafe Racer : guidon bracelets, saute-vent (13.995 £).
  • La Commando 961 Sport : guidon normal (12.745 £).

La Cafe Racer et la Sport sont disponibles en noir et or, rouge et or, jaune et noir et aussi en argent, rouge et noir. Au niveau équipement, on retrouve du Öhlins pour les suspensions (fourche inversée pour la SE et la Cafe Racer, fourche classique pour la Sport) et du Brembo pour le freinage (radial pour la SE et la Cafe Racer, classique pour la Sport).

Fiche technique de la Norton Commando

Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en ligne 4 temps, refroidi par air et huile
Distribution culbuté, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée 961 cm³
Puissance maximale 80 ch à 6 500 tr/min
Couple maximal 9 mkg à 5 200 tr/min
Alimentation injection électronique Ø 35 mm
Embrayage multidisque en bain d’huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
TransmissionAux dires des personnes qui ont déjà eu l’opportunité de la tester, elle est la digne descendante de la Norton Commando 850 et le plaisir de conduite est au rendez-vous. par chaîne
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique Ø 43 mm (115 mm)
Suspension arrière (débattement) 2 combinés (100 mm)
Frein avant 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 piston
Frein arrière 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
Poids et dimensions
Roue avant 120/70 x 17
Roue arrière 180/55 x 17
Empattement 1 420 mm
Hauteur de selle 815 mm
Poids à sec 188 kg
Réservoir (réserve) 17 litres

Aux dires des personnes qui ont déjà eu l’opportunité de la tester, elle est la digne descendante de la Norton Commando 850 et le plaisir de conduite est au rendez-vous.

 

Tags :

 
Alternative Text Historien de l'Art, Archéologue, Agrégé de l'Enseignement Secondaire Supérieur, Etudiant en techniques infographiques 3D, Webdesigner, photographe amateur et rédacteur principal de Pleasureblog, je suis passionné par le Design, la Décoration, l'Artisanat et les objets High-Tech.