Pages Navigation Menu

Luxe, Lifestyle, Mode, Déco, Design, High-Tech

SmartStiq : la cigarette électronique parfaite

SmartStiq : la cigarette électronique parfaite

En me baladant lundi chez Colette, je suis tombé sur un produit que je n’ai pas pu m’empêcher d’acheter : la cigarette électronique SmartStiq. Je suis un gros fumeur de cigarettes et je n’ai pas véritablement l’envie d’arrêter (bouh, le vilain pas beau qui pue le tabac et qui se détruit la santé) malgré l’augmentation des taxes sur le tabac … N’empêche que j’ai déjà essayé les patch, gommes à mâcher et médicaments et que ça n’a jamais fonctionné pour moi (évidement, si j’aime ça). Et bien, juste pour le fun, je me suis pris le kit Smart-Q, avec quelques recharges, et voici de quoi il en résulte.

SmartStiq

Principe des produits SmartStiq

Les cigarettes SmartStiq sont la première alternative efficace a la cigarette. Plus de liquide à doser, de pièces difficiles à assembler ou de somme colossale à investir, il suffit juste d’assembler les deux parties et d’inhaler. La fumée, remplacée par de la vapeur, simule la fonction d’une vraie cigarette sans les substances chimiques nocives : vous aurez donc la sensation d’aspirer de la véritable fumée et de l’expirer en faisant des ronds.

Ce système utilise une cartouche pré-remplie d’une petite dose de nicotine et de propylène glycol aromatisé.Quand l’utilisateur inhale sur le dispositif, la circulation d’air est détectée par une sonde pneumatique de flux d’air qui active le système de pulvérisation, injectant des gouttelettes minuscules de liquide dans la chambre où elle est vaporisée. Un mécanisme de sûreté incorporé empêche tout surdosage lors de l’inhalation.

Vous pouvez donc fumer en paix sans qu’on vous rabâche sans cesse qu’il y’a du goudron et de l’arsenic et que ce ne sont pas des cigarettes que vous fumez mais des « cancerettes ». Les cartouches ont été toxicologiquement testées et ne contiennent aucun agent reconnu dangereux pour la santé ce qui fait qu’elles sont certifiées des labels CE & ROHS. De plus, cette agréable alternative permet de contrôler et réduire son addiction a la nicotine grâce a des seuils différents, qui amènent a une consommation nulle de nicotine, recharges bien moins cher que des cigarettes traditionnelles.

Adieu l’odeur de tabac qui vous colle à la peau, l’haleine de bouc, la bouche pâteuse et l’interdiction de fumer au moment et dans le lieu que vous souhaitez.

La gamme des produits SmartStiq

  • SMARTY-Q ressemble à une cigarette traditionnelle. La partie blanche où se trouve généralement le tabac est une batterie rechargeable que l’on branche à l’adaptateur USB compris dans le set. Le “filtre”, cartouche à visser qui utilise un système d’atomiseur, transforme le liquide aromatisé avec ou sans nicotine en vapeur lors de l’inhalation. Une recharge a une longévité égale à 12 cigarettes traditionnelles.

  • SMARTSTIQ est plus chic que la SMARTY-Q mais je ne l’ai pas vue chez Colette quand j’ai effectué mon achat. Cette cigarette électronique munie d’un embout est composée d’un atomiseur pré-rempli de nicotine liquide SmartStiQ Classic (qui équivaut à 30 cigarettes traditionnelles) et d’une batterie rechargeable.

 

Franchement ? Pour un prix de 90€, j’ai été bluffé par ce produit et je l’utilise sans remarquer de différences réelles avec mes cigarettes rouges du cowboy dont-je-ne-peux-citer-le-nom à part le fait que ça ne pue plus et que le matin je n’ai pas la gorge chargée … les recharges sont en plus vraiment pas cher vis-à-vis du prix d’un paquet de cigarettes classiques (8€ le paquet 5 recharges qui totalise 100 cigarettes) et ça fait du bien au portefeuille sans comptez que vous n’aurez plus à avoir constamment un briquet en poche ni de cendrier à portée de main. Évidement je préfère tout de même ce que j’ai l’habitude de fumer … mais quand le paquet est vide ou que je me trouve quelque part en intérieur j’adopte ce système !

Vive les cigarettes électroniques SmartStiq, elles me permettent enfin de retrouver un peu de liberté (et conserver plus longtemps mes poumons déjà bien encrassés) dans cette Europe qui commence, de plus en plus, à avoir des relents puritains à l’américaine.

 

Tags :

 
Alternative Text Historien de l'Art, Archéologue, Agrégé de l'Enseignement Secondaire Supérieur, Etudiant en techniques infographiques 3D, Webdesigner, photographe amateur et rédacteur principal de Pleasureblog, je suis passionné par le Design, la Décoration, l'Artisanat et les objets High-Tech.
  • Marie

    La cigarette électronique est un moyen efficace de réduire ou stopper le tabac. Néanmoins, le modèle choisi doit être adéquat à sa consommation pour mettre toutes les chances de son côté. Personnellement, j’ai commencé par me renseigner sur un forum d’entraide – http://www.forum-ecigarette.com – avant de commander le matériel nécessaire. C’était il y a maintenant 9 mois… 9 mois que je ne fume plus ! Renseignez-vous ! La cigarette électronique est une véritable alternative au tabac !

  • Ben, gros fumeur comme expliqué dans l’article (2 paquets de 25 / jours) ça fait 3 jours que je suis avec cette e-cigarette et j’ai fumé en tout et pour tout : 1 seule cibiche … Aucun manque, aucun syndrôme du briquet perdu ni du cendrier plein.

    En revanche, si j’avais trouvé le second modèle chez Colette, j’aurais pris celui là plutôt que celui que je me suis acheté car elle est plus classe et on peut recharger les embouts d’atomiseur avec les liquides (ce que je trouve encore plus économique).

  • Bon ben, ca fait 5 jours complets sans cigarettes et pas d’effets secondaires. Je trouve juste que le kit que j’ai acheté n’a pas une autonomie terrible (3 à 5h). Résultat je me suis commandé un kit plus évolué avec un batterie plus conséquente et un vapotank … je dirai quoi une fois que j’aurai reçu l’ensemble et j’essayerai de faire une petite review.